23/01/2008

V

Je trouve cette idée très original. Je vais vous livrer mes lectures au fur et à mesure.

J'ai commencé 2008 avec Fred Vargas et son L'Homme à l'envers.

Au sein d'une réserve naturelle, dans le Mercantour, les loups reprennent peu à peu leurs droits. Ils viennent d'Italie et suscitent à la fois crainte et admiration.
Lawrence est un canadien qui se range dans la seconde catégorie. Arrivé en France depuis peu, il étudie les loups après avoir passé des années à observer le grizzly et, fasciné par ces animaux autant que par Camille, il s'éternise, il "s'incruste" comme disent les gens du pays.
Et il s'incruste d'autant plus que les bergers commencent à s'échauffer suite au massacre de brebis. Dans des contrées où la haine envers les loups est ancestrale, Lawrence décide de trouver ce loup avant que les habitants ne les exterminent tous.
Lorsqu'une femme est à son tour égorgée, tout s'accélère et ce d'autant plus qu'on commence à murmurer au loup-garou. Camille se laisse convaincre par les proches de la femme égorgée, qu'elle connaissait et appréciait, et part à la chasse à l'assassin. Bientôt dans une impasse et répondant une fois de plus à la demande de ses amis à contre cœur, elle fera finalement appel à Adamsberg.


Comme toujours, j'ai savouré ...

1 commentaire:

Pruline a dit…

Moi aussi j'ai adoré ce Fred Vargas, depuis j'en ai eu plusieurs autres, mais tous encore....